iphone-5

Nouvel iPhone 5 – Deception Point

Le 12 septembre dernier, Apple a présenté le tant attendu iPhone 5. Les fans étaient au rendez-vous, les rumeurs également, mais apparemment, Apple ne l’était pas vraiment. Petit retour sur ces nouveautés qui font débat.

I/ Le nouvel Ecran

La grande nouveauté mise en avant pour ce nouvel iPhone 5 est son grand écran. Plus haut de quelques pixels, la gamme iPhone passe donc d’un écran de 3,5 pouces (960 x 640) à 4 pouces (1 136 x 640). Concrètement, l’écran prend de la hauteur avec ses 9,7mm de plus. Lors de l’apparition de cette rumeur, grande panique chez les développeurs d’application. En effet, même si la résolution avait augmenté d’un iPhone à un autre, le ratio de l’écran (soit le rapport entre sa hauteur et sa largeur) n’avait, jusque là, pas changé et c’était justement l’atout de l’iPhone contre l’Android. Alors que ce dernier requiert une adaptation graphique lourde par application pour chacune des résolutions différentes de ses appareils (soit 8 au total), l’iPhone ne nécessitait que des images de meilleurs qualité. Alors que ce point avait été vivement critiqué par Steve Jobs, Apple vient de commettre la même erreur. A quelques nuances près tout de même : les anciennes applications seront toujours compatibles avec un affichage plus petit (l’écran sera alors comblé automatiquement) ce qui est un énorme soulagement pour tous les développeurs et éditeurs d’application. Mais à terme, cela leur laisse deux possibilités : Développer deux versions de leurs applications (ce qui engendre un coup, parfois très important en fonction du type d’application) ou abandonner purement et simplement les petits écrans et donc condamner les iPhone de l’ancienne génération à devenir totalement obsolètes.

Avec cet iPhone 5, Apple marque une véritable rupture qui va bien plus loin que le matériel. En effet, c’est tout une stratégie commerciale qui est remise en question. Là où l’Apple de Steve Jobs frappait fort, c’était sur l’effet de surprise, le fameux « One More Thing » à la fin de leur Keynotes. C’est ce qui les a démarqué de beaucoup de marque et a rendu tant de personnes si « fan » de cette société (moi y compris). Tout était fait pour que la surprise soit parfaite. Steve Jobs avait tout mit en place, de manière draconienne : Plusieurs équipes étaient successivement appelés à travailler sur de faux projets pour voir quels étaient ceux qui ressortaient alors sur le net, pour cibler les bavards. Ainsi pour l’iPhone 4, rien n’était sorti jusqu’à la bourde de l’un des employés d’apple ayant « oublié » son prototype dans un bar. Mais l’effet de surprise était là. Nous avions notre révolution. Pour cet iPhone 5, tous les composants avaient été au préalablement décomposés, décryptés, analysés et publiés sur le web. Cela faisait des mois que nous connaissions toutes les caractéristiques de cet appareil. Le nouvel OS accompagnant le téléphone avait été annoncé des mois plus tôt (pourquoi ?) ne laissant aucun suspens sur les nouvelles fonctionnalités. Bref, la culture du secret qui avait fait la réussite d’Apple semble avoir été grandement délaissée au profit d’une pré-publicité totalement gratuite sur le web. Perdre de sa réputation au profit du gain, est-ce vraiment une bonne idée à long terme ?

II/ Nouveau Dock

Car il s’agit là de la part d’Apple, bien plus d’un véritable appât à profits que d’un symbole de révolution technologique. Prenons comme exemple le nouveau connecteur proposé par Apple. Il existe aujourd’hui une norme concernant la connectivité et la transmission de données par câble pour les smartphones qui demande aux constructeurs (mais ne les oblige pas pour autant) à utiliser les câbles micro-USB afin de favoriser l’universalité des connectiques. Ça paraît anodin, mais quand on y pense, le respect de ce standard permettrait à n’importe quel constructeur de créer des câbles de rechargement / transmissions de données compatibles iPhone. Permettre aux utilisateurs de pouvoir acheter un autre matériel que celui d’Apple ? Hors de question ! C’est pour cette raison qu’Apple a décidé de ne pas utiliser ce standard et de fermer le sien pour éviter toute concurrence sur ces propres produits.

Mais ce n’est pas tout. Avec l’Iphone 5, nous passons d’une connection câble digitale à une connexion numérique, avec une prise totalement différente (on passe d’une trentaine de broches à 18 seulement) le connecteur est bien plus petit et réversible. Pratique ! Sauf quand cela rend obsolète tous les accessoires des précédentes générations. Apple propose alors son propre adaptateur pour permettre l’utilisation de ses anciens câbles, sauf que, ce qu’il ne dit pas, c’est que le passage du digital au numérique empêche tout passage du son ou de la vidéo. Vous aurez beau acheter cet adaptateur, il ne vous sera pas possible de profiter des anciens accessoires lisant votre bibliothèque iTunes. Certains accessoires propose une prise jack pour palier à ce problème de connectivité, mais qu’à cela ne tienne, Apple a changé l’emplacement de la prise casque et celle-ci se retrouve justement bloquée par l’adaptateur ! Impossible alors d’utiliser les deux à la fois, impossible de recharger votre téléphone si vous écoutez de la musique. Vous serez alors obligé de racheter les accessoires une fois que ceux-ci seront entièrement repensés pour l’iPhone 5. Certains constructeurs ont misés sur l’utilisation d’AirPlay, heureusement pour eux, mais rappelons que cette technologie, permettant de lancer par wifi de la musique depuis son terminal Apple sur une chaîne audio, est actuellement fermée, compliquant le développement de ces accessoires et ne dévoilant pas toutes les fonctionnalités proposées par ce protocole. Beaucoup de sociétés se sont basées sur la construction et la vente de ce genre d’accessoires et le passage sur la nouvelle génération d’iPhone 5 représente pour certains clients la perte d’un investissement conséquent. (Pour ma part, si je veux changer, je peux d’ores et déjà jeter un iHome à 200€, un diffuseur FM pour la voiture à 80€ et un adaptateur Hi-Fi à 20€, soit 300€ de perdu et à réinvestir lors de l’achat de l’iPhone 5 !)

III/ Apple VS Samsung

Pourquoi cette course au profit alors que l’on sait qu’Apple est de loin le leader dans ce domaine ? Et bien peut-être parce que cela ne risque pas de durer encore bien longtemps. Vous l’aurez sûrement déjà entendu, une bataille juridique entre Apple et son principal concurrent, Samsung, fait rage dans le monde entier. Les deux constructeurs se battent à coup de brevets pour faire tomber les interdictions de vente dans plusieurs pays. Ainsi Apple a obtenu l’interdiction de la vente d’une des tablettes phares de Samsung en Allemagne. Mais Samsung a réussi à obliger Apple à faire marquer sur son site Anglais que la tablette Samsung est tout aussi bien, sinon meilleur, que son iPad (magique !). Le prochain coup de Samsung risque de faire très mal. En effet, en proposant la 4G « LTE » sur son Iphone 5, Apple a violé délibérément un brevet de Samsung. Celui-ci a comme unique objectif, maintenant, de faire interdit l’iPhone 5 aux USA avant même la sortie de celui-ci. Coup dur pour Apple en cas de condamnation.

Mais Samsung n’en reste pas là et se moque délibérément d’Apple dans ses pubs afin de marquer le coup pour la sortie de son Galaxy S3. On y apprend ainsi que la « révolution » de l’iPhone 5 n’en est pas une et que le téléphone de Samsung est bien plus performant, pour un prix bien plus attractif.

Samsung commence à prendre de l’ampleur. Et malgré l’impressionnant engouement pour les pré-commandes de l’iPhone 5, Apple déçoit et perd beaucoup d’addicts. Quel avenir pour l’image de la marque ? Quoi qu’il en soit, cet iPhone 5 marque une rupture.

logo-detente-vendredi-150x150

Détente du vendredi : la gamification appliquée !

Comme chaque Vendredi, vous le savez maintenant, un peu de détente…

La semaine dernière, Eric vous parlait de Gamification, ce procédé qui consiste à utiliser les jeux pour appuyer vos campagnes web.

Je vous propose de découvrir comment cela a été mis en place chez Volkswagen.

Dans le but de créer le buzz autour de sa nouvelle micro-citadine, la Up! pour ne pas la nommer, Volkswagen a mis en place toute une stratégie de communication online et offline percutante afin d’attirer principalement les jeunes, la cible principale.

Il y a donc eu les affiches, les campagnes de street marketing comme celle de la Porte de Clichy,

le camion concession qui a fait le tour dans 20 grandes villes françaises, les publicités TV et radio, et enfin le jeu iPhone/iPad !

C’est donc de ce dernier que je vais vous parler aujourd’hui.

Volkswagen nous propose de jouer avec la petite. L’univers n’est pas sans rappeler un jeu mythique des années 90′ lui même inspiré de jouets apparus quelques années plus tôt, je parle bien sûr des micro-machines (et oui, elles ont bercé une bonne partie de mon enfance !)

On peut choisir la couleur de sa Up! et concourir contre 5 autres concurrents ce qui permet de voir les 6 couleurs disponibles pour la micro-citadine. Ensuite, 3 circuits allant du plus simple au plus difficile.

Voici une vidéo de présentation :

Le jeu est plutôt amusant et participe à créer le buzz autour de la Up! En France, il est tout particulièrement relayé par le camion concession, cet espace de 150m² qui vous invite à travers différents supports à mieux connaitre la petite dernière.

Que pensez-vous de la gamification ? seriez-vous tentés de l’intégrer à votre stratégie web ?

apps

Les applications mobiles ont passé le cap du million !

Mercredi dernier le cap du million d’applications disponibles a été franchi. Ce sont donc en moyenne plus de 15 000 applications qui s’ajoutent chaque semaine aux différents catalogues d’applications tels que l’App Store, l’Android Market ou encore le BlackBerry App World.

C’est Mobilewalla qui a dévoilé ces chiffres. L’entreprise précise aussi qu’entre le 23 novembre et le 7 décembre ce sont pas moins de 20 738 applications qui sont apparues rien que chez Apple, Android, BlackBerry et Windows.

Ces chiffres ne tiennent bien entendu pas compte des duplications sur les différentes plateformes.

Autre chiffre intéressant : 543 applications sont chargées chaque jour sur Android et 745 sur l’App Store.

Enfin, voici un graphique qui vous montre l’évolution de l’écosystème des applications depuis fin 2009 :

Par comparaison, il faut savoir que chaque semaine dans le monde, seulement 250 libres et 100 films sont publiés…

Pour ceux parmi vous qui ne sont pas encore passés sur une stratégie englobant les mobiles, il est donc temps d’y penser ! Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à Digital Dealer pour obtenir plus de renseignements sur notre offre de création d’application DealerPhone.

hommage à Steve Jobs

Notre hommage à Steve Jobs

Nul doute que vous ayez entendu parler du décès de Steve Jobs le 5 octobre. En effet, des témoignages lui ont été rendus hier tout au long de la journée : radio, télé, presse et surtout  internet avec Twitter et Facebook en pôle position.

Nous avons également souhaité rendre hommage à ce grand marketeur en lui consacrant un article aujourd’hui.

Pour cela 3 vidéos, désolé pour ceux qui ont le plus de mal avec l’anglais car celles-ci n’existent qu’en langue anglaise et pour cause, puisqu’il s’agit de 3 keynotes qui ont marqué la carrière de Jobs.

En premier lieu, je vous propose de voir ou revoir la keynote présentant le premier Macintosh en 1984. Vous noterez le joli noeud papillon au passage… il est vrai qu’il n’a pas toujours porté le col roulé noir qu’on lui connait depuis déjà quelques années !

La deuxième illustre aussi un moment important de sa vie, puisqu’il s’agit de l’introduction de l’iMac. Steve Jobs est viré en 1985 de sa propre société. Après avoir fondé Next et s’être occupé de Pixar, il revient 11 ans après chez Apple pour dévoiler l’iMac, le mac qui va permettre à Apple de sortir du trou dans lequel la firme sombre depuis quelques années. Sorte de revanche donc pour son fondateur…

Enfin, 3ème vidéo emblématique avec la présentation du premier iPhone en 2007, qui va l’élever chez une grande partie de la génération Y (18-35 ans) au rang de « Dieu ».

ios 5

iOS 5

Vous avez entendu parler du nouveau OS (operating system ou système d’exploitation) de Apple.

La définition d’un OS pour le Dico du Net c’est : une couche logicielle sur laquelle va se placer l’ensemble des applications lancées par les utilisateurs.

En plus simple c’est ce qui fait fonctionner votre smartphone ou votre ordinateur en permettant aux différents modules qui le composent de s’articuler entre eux.

Apple nous avait habitué depuis des années à être à la pointe des OS, Google et son Android ont accéléré les réactions de la firme de Cupertino.

La dernière version de iOS vient d’être présentée aux développeurs en avant première à San Francisco lors d’une grande messe (WWDC) ou Steve Jobs en personne (malgré ses soucis de santé) est venu présenter l’ensemble des nouveautés Apple.

Les trois grands scoops étant iOS 5 pour les supports mobiles de la marque à la pomme, X Lion le nouvel OS des ordinateurs Apple et enfin les développements faits par Apple pour accélérer la mise à disposition des fonctionnalités du « Cloud » (voir : cet article récent sur le blog)

Si vous en avez le courage, voici le lien vers la vidéo intégrale du WWDC, cela dure près de 2H et c’est en anglais exclusivement : vidéo

Si vous préférez un résumé plus rapide sur iOS 5 seulement, le voici : vidéo

En tant que développeurs officiels d’applications Apple nous avons été autorisés à accéder à la version Bêta de iOS 5 et je vous avoue que les évolutions sont plutôt nombreuses et positives :

Je vous en liste juste quelques unes, le marketing d’Apple se chargera du reste, il font ça très bien …

Un nouveau système de mise en valeur des notifications qui rend plus accessible et plus lisible l’ensemble des notifications, sans avoir besoin de dévérouiller son écran.

Un stockage de tous les messages reçus sur une application unique.

Une application « rappel » couplée avec l’agenda et les notes permettant de se faire avertir des RV et éléments importants de la journée.

Twitter partout ! C’est à dire que pour « twitter » depuis un iPhone iOS 5, rien ne sera plus simple que d’envoyer un Tweet. Il suffira de presser un bouton. Cela va accélérer encore plus le développement de ce réseau social.

L’appareil photo est accessible depuis l’écran de veille, sans avoir besoin de déverrouiller le téléphone puis de rentrer dans l’application. Une pression et hop vous serez sur votre appareil photo ou votre caméra vidéo. De plus, vous pourrez « shooter » votre photo en pressant le bouton du son + pour déclencher. Plus de bougés et de flous peu artistiques. Et vous rajouterez un éditeur de photo tout simplement avec de nombreuses fonctions de correction dignes d’appareils photos plus complexes. Bien utile pour faire réaliser par vos vendeurs des photos VO de qualité sans avoir besoin d’acheter un matériel spécifique.

Enfin, et c’est là sans doute que réside la révolution, iOS 5 (pour iPhone ou iPad) est « PC Free ». Cela signifie que vous n’avez plus besoin d’un ordinateur pour « lancer » votre appareil. Cette nouveauté s’accompagne aussi d’une synchronisation automatique via Wifi. Plus besoin de connecter votre appareil à iTunes.

Apple est le premier à rendre les outils mobiles totalement indépendants des PC. Ce faisant ils permettent à un mobinaute de s’affranchir intégralement de la contrainte consistant à devoir posséder plusieurs appareils.

Cette dernière évolution, aura des effets très lourds sur le développement des ventes de tablet PC et de smartphones. Et sera sans doute un accélérateur de l’utilisation d’Internet mobile.