Colibri-hummingbird-google

Colibri (Hummingbird). Un nouvel animal dans la ménagerie Google.

google-hummingbird-colibri

Après Panda et Penguin, Google a présenté une nouvelle composante de son dispositif de fonctionnement du moteur leader dans le monde : Hummingbird ou Colibri en français.

L’objectif affiché est de correspondre à la nature même de l’animal choisi pour représenter cette évolution. Un Colibri précis et surtout très rapide.

Google a communiqué sur le fait que Hummingbird avait pour fonction première de faciliter les réponses du moteur aux requêtes toujours plus complexes des internautes.

En effet ceux-ci, souhaitant gagner temps et efficacité dans leurs recherches utilisent des séquences toujours plus larges et précises dans les éléments qui composent leurs recherches.

Les chiffres publiés cet été par l’agence Synodiance en sont la démonstration : En 10 ans le nombre de mots clés utilisés à profondément évolué. Nous sommes maintenant à une moyenne légèrement inférieure à 3.

répartition-clics-nombre-mots-clé

Déployé maintenant depuis plus d’un mois, ce changement n’a été annoncé qu’après sa mise en oeuvre. Sans effets encore réellement visibles sur les performances des sites, ou en tous les cas sans les conséquences brutales que panda ou Penguin ont pu avoir, Hummingbird  – Colibri devrait malgré tout impacter positivement les recherches complexes.

Selon Amit Singhal,  Senior VP de Google, cette mise à jour a été particulièrement réfléchie pour « mieux répondre aux requêtes les plus complexes ».

Elle impactera toutes sortes de requêtes, mais elle est particulièrement efficace pour les questions longues »que les internautes sont de plus en plus nombreux à poser à Google.

Pour cela, elle devra permettre de mieux lier les mots entre eux, et de mieux comprendre le sens de l’ensemble de la « phrase » ou de la séquence de mots.

Cela va se traduire pratiquement par le fait que Google va faire remonter les pages répondant le plus précisément à la demande. On peut imaginer qu’à la requête « voiture renault clio occasion récente paris », ce soit bien la page contenant les éléments constitutifs de la recherche qui soient privilégiés dans les propositions alors que jusqu’à maintenant la page d’accueil de la marque aurait vraisemblablement été poussée en avant. Le but étant d’éviter de décevoir l’internaute en lui faisant gagner temps et précision. Et ceci doit favoriser les outils digitaux de la distribution auto, présentant les plus d’intérêt pour les consommateurs en recherche d’une information précise. Avec par conséquent une probabilité de conversion plus élevée.

Hummingbird – Colibri permettra également au moteur de mieux comprendre le sens des mots et donc d’accroître encore l’efficacité de Google. Le sens contextuel pouvant même être interprété. Par exemple, dans une requête du type « quel endroit pour achat pièces détachées », le mot « endroit » dans ce contexte, c’est-à-dire « magasin » serait identifié. Et si l’internaute s’est géo-localisé le moteur serait encore plus performant dans ses propositions

Tous ces exemple portent à croire que les changements opérés par Google Hummingbird affectent avant tout les requêtes de type longue traine, et qu’ils n’ont presque aucun impact sur les « grosses » requêtes, celles qui rapportent le plus de trafic. Ce qui pourrait d’ailleurs expliquer pourquoi ils sont passés si inaperçus.

Ces études ayant certainement poussé Google il y déjà plus d’un an à construire une gigantesque base de donnée, appelée « Knowledge graph », qui recense des objets, des éléments, des sociétés, des individus, des lieux, des personnes, …, enfin presque tout en fait.

Cette base de donnée servant à « comprendre » le but de la recherche. Et Hummingbird vient donc parfaitement compléter ce dispositif.

penguin2update

Référencement et SEO avec Google : Attention, changements !

Les techniques de référencement de Google vont encore évoluer et le SEO de votre site pourrait en être impacté !

Matt Cutts, monsieur anti Web Spaming et anti techniques de référencement dites « black hat » chez Google, a annoncé il y a quelques semaines son intention de limiter encore plus les possibilités pour certains d’abuser de solutions pas très correctes afin de faire monter leur référencement dit naturel (SEO).

Comment ?

1/ Penguin 2.0 vient d »être lancé. Il s’agit là en fait de la 4ème évolution du filtre de Google mais la firme de Mountain View qualifie cette évolution de majeure et lui donne donc le qualificatif de 2.0. Cette version aura vraisemblablement dans un avenir proche un impact sérieux sur les sites dont le SEO aura été construit de manière trop agressive.

2/ La chasse aux liens payants est ouverte! Google veut intensifier la lutte contre les sites qui vendent des liens dans leur contenu et influençant ainsi le Page Rank. Cela veut dire que les liens inscrits dans des publireportages ou autres articles « bidons » devraient se voir déclassés et une indication au lecteur qu’il est exposé à un message a vocation publicitaire pourrait bientôt apparaitre.

3/ Selon le JDN, « Les requêtes particulièrement polluées par le spam et les Black Hat SEO devraient voir leurs pages de résultats épurées. » Cela devrait impacter les secteurs du porno (!) et du crédit.

4/ Matt Cutts et les équipes dédiées de Google veulent également dégrader l’efficacité des liens de qualité ou d’utilité médiocre. C’est un chantier ouvert mais pas d’annonces de solution à ce stade.

5/ Une meilleure détection des sites hackés grâce à la sortie dans les prochains mois d’un système de détection plus performant.

6/ Un « Panda » moins dur. Panda, l’algorithme actuel de Google a fait des dégâts quelques fois inutiles dans le paysage web. Matt Cutts annonce donc que les sanctions éventuelles supprimées pour des sites à la limite des zones « blanches » et « grises ». Cela adoucirait certains effets de Panda grâce à l’intégration de nouveaux paramètres qualitatifs qui restaurerait l’image de certains sites.

7/Enfin, une amélioration de la communication avec les webmasters (nous) et ce ne sera pas un luxe. Le but ? Nous informer des évolutions et mieux apprendre les bons usages du SEO.

En résumé, si votre site a été « sur-optimisé » en SEO, contient des éléments générateurs de trafic de faible qualité et représente pour les équipes de Matt Cutts une menace à la « qualité » Google, vous serez pénalisé et vous perdrez donc des positions clés sur les pages du moteur de recherche.

Un doute ? Demandez nous, nous étudierons cela dans le détail avec vous : contact@digitaldealer.fr

Envie de voir la vidéo (en anglais) :

 

référencement et contenus

Contenus de qualité égal référencement réussi !

référencement et contenus

Vous trouverez ci-dessous une infographie en anglais intéressante.

Elle vous détaillera tous les effets positifs du fait d’avoir un contenu de qualité sur votre site.

En français, la lecture rapide de ce document :

Les moteurs de recherche, et Google en particulier sont concentrés sur l’objectif ultime qui est d’offrir aux internautes la meilleure adéquation possible entre requête et pages correspondantes. Et ceci le plus vite possible.

Le facteur Panda : Du nom de la dernière version de l’algorithme de Google : Son objectif, favoriser les sites au contenu de qualité, à l’inverse, pénaliser les sites sans contenu à valeur ajoutée.

Les contenus publiés sur les réseaux sociaux sont d’excellents outils de SEO car étant partagés et renvoyants souvent sur des liens (donc des sites), ils permettent d’augmenter le trafic des sites. 20% des messages échangés sur les réseaux sociaux incluent un lien vers un contenu !

Plus de contenus bien référencés égal plus de clics sur vos pages ; Afin d’optimiser votre référencement au mieux, il est important d’associer les mots clés que vous placer dans vos contenus avec votre marque. L’infographie dit ainsi que 50% des internautes trouvant au moins 2 URL du même site sur la page du moteur de recherche disent privilégier le site concerné. Donc, en construisant plus de contenus intelligents et référents, vous générez une meilleure visibilité de votre site.

Infographie contenus et référencement naturel

Ainsi, 92% des marketers estiment que la création de contenu est efficace voire très efficace pour le référencement naturel. Les articles réalisés sur des blogs ou des parties actualités sont d’ailleurs fortement recommandés. C’est eux qui vont créer la majeure partie de votre valeur ajoutée auprès des robots d’indexation des moteurs de recherche et qui vont faire grimper votre référencement.

Les réseaux sociaux, essentiels pour votre référencement

Comme nous le disons plus haut, les réseaux sociaux vont jouer un rôle essentiel pour votre SEO.

La première raison c’est que les moteurs de recherche indexent les préférences des utilisateurs ainsi les « like » vont avoir leur importance sur Bing, les « +1  » de Google+ vont vous aidez sur Google et les « tweets » sont référencés comme contenus rapides chez Google.

27 million de contenus sont ainsi partagés chaque jour via ces réseaux dont 1/5 incluant des liens pour des contenus plus longs et complets. 44% des marketers interrogés estiment ainsi que l’impact des réseaux sociaux est positif. 1% qu’il est négatif, les 55 restants ne se sont pas prononcés.

Enfin, les chiffres parlent d’eux mêmes, un blog viendra vous aider à convertir plus facilement vos prospects qui se sentiront plus en confiance et mieux informer grâce aux contenus que vous aurez développé. Il est ainsi important de créer une communauté autour de votre marque en n’ayant pas toujours un rôle 100% commercial mais plutôt en vous plaçant comme conseil privilégié.

Clio 4 - Renault Bourg en Bresse - Groupe Bernard

Le lancement vidéo de la Clio 4 en concession sur le ton de l’humour

Les constructeurs sortent une vidéo par mois au minimum pour présenter en long en large et en travers leurs nouveautés et parfois mêmes leurs modèles réchauffés.

En revanche, il est plus rare de voir l’un d’entre vous se lancer pour présenter sa concession ou plus spécifiquement un véhicule.

Clio 4 - Renault Bourg en Bresse - Groupe Bernard

Je vous propose aujourd’hui de découvrir une vidéo réalisée par Renault Bourg en Bresse, appartenant au Groupe Bernard, qui a mis le paquet pour proposer une vidéo dynamique, pleine d’humour et qui vient très bien présenter le travail réalisé lors de la reprise d’un véhicule par une concession avant que celle-ci ne soit remise en vente.

Lancée pour la sortie de la Clio 4, cette vidéo était un challenge audiovisuel pour la concession. Changement de plan, accords musicaux… la vidéo est très bien réalisée.

En plus de donner un petit côté sympathique auprès des clients de cette concession, cette vidéo vient également travailler le référencement groupe et de point de vente en particulier. Celle-ci étant présente sur YouTube, elle est facilement visible depuis les résultats du moteur de recherche Google qui met tout particulièrement en avant ces initiatives. Les vidéos font parties des supports les plus prisés par les internautes. Ainsi, le groupe Bernard s’assure d’un référencement parfait sur des termes comme voitures neuves, reprise, ancien véhicule, Clio 4, concession, Renault… Idéal donc.

Sachez que chez Digital Dealer nous apprécions également énormément les vidéos et laissons toujours la possibilité au sein de nos sites et des différents outils que nous mettons à votre disposition d’insérer ce type de vidéo.

Alors à quand la vôtre ?

google-apps-logo

La recherche d’applications smartphone désormais disponible depuis Google

Voici une bonne nouvelle.

Depuis la semaine dernière, la recherche d’applications est désormais possible depuis le moteur de recherche Google.

On y trouve les liens vers les différentes boutiques d’applications comme App Store, Android Market, Android Zoom… Cela permet donc une recherche relativement rapide.

On retrouve principalement 2 types de résultats :

  • Les liens directs menant au téléchargement
  • Les liens menant aux fiches détaillées proposés par les sites de téléchargement.

Pour le moment, seul l’adresse www.google.com permet cette recherche. Pour cela il faut sélectionner « more » dans les options de recherche dans le volet de gauche puis « applications ».

Etant sur le domaine américain, ce sont les liens renvoyant sur les applications stores US qui apparaissent en priorité.

Dès son arrivée en France, ce module va permettre une recherche simplifiée de vos applications.

De plus, il y a fort à parier que ces résultats apparaîtront prochainement directement dans les résultats sans avoir à paramétrer une option de recherche.

Vos applications sont donc amenées, comme vos vidéos sur YouTube à être parties prenantes de votre référencement.