QR Codes : Est il urgent de les intégrer dans une stratégie mobile ?

La croissance de l’utilisation ds QR codes par les consommateurs est elle juste un phénomène de mode ou un mouvement de fond ? Comment cette technologie participe-t-elle au développement du marketing SoLoMo (Social Local Mobile) ?

Au Japon où cette technologie a été créée, cela fait bien longtemps que ces petits blocs noirs et blancs font partie intégrante de la vie de tous les jours. Rappelez vous d’ailleurs cette extraordinaire expérience de Tesco dans le métro de Tokyo (vision n°7 de notre article Vision 2012). Pour information au pays du soleil levant presque 100% des supports mobiles sont livrés avec un lecteur de QR Codes.

D’après le cabinet américain ComScore, en Juin 2011 il y avait 14 millions d’utilisateurs réguliers (au moins une fois par mois) de ces lecteurs de codes aux USA représentant 6,2% de l’ensemble des utilisateurs de mobiles. En Europe, et plus particulièrement dans les 5 grands marchés (Allemagne, Espagne, France, Grande Bretagne et Italie), ce sont 9,8% des possesseurs de Smartphones qui avaient scanné un QR Code en Juin dernier.

Qu’est-ce qu’un QR Code ? Inventé par des japonais, le Quick Response Code (ou code à réponse rapide), est un code bidimensionnel lisible à partir d’un support mobile (smartphone, tablette). Ce code peut contenir autant d’informations que souhaité, mais son utilisation optimisée consiste à n’y inscrire que des contenus essentiels : liens vers des pages Internet, fiches produits, coordonnées points de vente ou offres promotionnelles.

Vous en trouverez ci-dessous quelques exemples pratiques. Pour les lire, si vous ne l’avez pas déjà fait, chargez un lecteur de code. Cela prend quelques instants. Vous en trouverez une liste complète ici

N°1, un QR Code de bienvenue. C’est celui qui est en haut de cette page. Juste pour vous dire bonjour.

N°2, un QR Code qui relie directement à une petite annonce VO d’un site Internet. C’est certainement l’un des usages les plus utiles pour vous. On peut aisément imaginer que grâce à cette solution vous soyez capable d’afficher à moindre coût les stocks VO ou VN sur vos vitrines, en dehors des horaires d’ouverture traditionnels.

N°3, un QR Code qui relie directement à un site Internet. Parfait à insérer dans une publicité presse ou un tract par exemple (si vous continuez à utiliser ces supports bien entendu).

N°4, un QR code qui renvoie vers l’article d’un magazine automobile. C’est le genre de chose que vous pourriez faire dans vos show rooms pour envoyer vos visiteurs lire de bons articles de presse sur les modèles exposés. Ou pour visionner des vidéos.

 

Au delà de l’aspect simplement pratique des QR codes, qui permettent de concentrer en un petit bloc de nombreuses données, vous pouvez facilement imaginer les utilisations intelligentes et marketing qu’ils permettent. De la simple fiche au contenu complexe à côté d’un véhicule, que vos clients pourraient trouver dans vos affaires, à une offre promotionnelle « cachée » dans vos publicité ou même en les surprenant avec des catalogues complets qui pourraient permettre des opérations comme celle de Tesco au japon.

Un exemple ? La publicité de Digital Dealer dans Auto-Infos spécial Internet de Décembre 2011. Et pour la bonne compréhension de l’utilité de ces codes insérés à côté des visuels sachez que vous pouvez mesurer le nombre de fois où le QR Code a été utilisé sur votre publicité. Donc avoir une bonne idée de l’impact et du ROI de celle-ci.

Les utilisateurs de QR Codes aux USA, selon l’étude ComScore, sont masculins à 60,5% et plutôt jeunes avec les 18-34 ans représentant 53,4% de l’ensemble des utilisateurs. Ils sont aussi CSP + pour plus d’un tiers d’entre eux.

En Europe, 57,4% des utilisateurs de QR Codes le font à la maison en scannant un code dans un magazine ou un catalogue, 20% le font en extérieur sur des affiches ou au cours de leurs transports et 18% dans un magasin.

Avec un taux de croissance de ses utilisations de plus de 60% en 2011 le QR Code est en train de devenir un outil majeur de la communication mobile et vient renforcer le nombre des outils qui supportent les stratégies de marketing mobile résumés dans l’acronyme ATAWADAC (Any Time, Any Where, Any Device, Any Content) . Même si la France semble encore un peu en retard vis à vis de certains pays voisins (UK, Pays Bas, Allemagne et Espagne principalement), il est évident que son utilisation va se généraliser car les QR codes permettent une réelle solution pour enrichir de contenus complexes les communication des marques et des points de vente.

Il faudra peut-être attendre un peu que les utilisateurs se familiarisent avec les usages du scanner mobile, ou que les appareils lecteurs de code soient totalement démocratisés et que les consommateurs soient bien informés des bénéfices à attendre de ces outils, mais il ne fait pas de doute pour nous que c’est un voie dans laquelle le monde de la distribution automobile devrait s’engager sans tarder. Parce que c’est efficace et très économique. Deux caractéristiques qui j’en suis sur parleront aux entrepreneurs du monde automobile.

 

A propos de l'auteur : Eric Saint-Frison:
Eric est l'associé principal de l'Agence Digital Dealer. Une expérience de 25 ans dans l'Industrie Automobile, ancien Président de Ford France, il se passionne maintenant pour Internet... sans oublier l'Automobile !
Site web:http://www.digitaldealer.fr